LLLLES ÉDITIONS CARLAMELLO

LES ÉDITIONS CARAMELLO

ARTICLES

Lancement d’un premier livre : Marika Jean raconte le partage

Le 10 mars 2020 — Modifié à 11 h 38 min le 9 mars 2020

Temps de lecture : 3 min

 

Par Johannie Gaudreault

Marika Jean de Portneuf-sur-Mer lancera son livre Les melons d’eau de Glouton le 5 avril à la bibliothèque municipale de Forestville.

Âgée de 10 ans, Marika Jean de Portneuf-sur-Mer peut déjà se vanter d’avoir coécrit un livre. Les melons d’eau de Glouton sera le cinquième ouvrage jeunesse de la collection Manège des Éditions Caramello destinée aux 3-6 ans.

La lecture et l’écriture sont les deux plus grandes passions de la jeune élève de cinquième année. « Depuis qu’elle sait lire, elle a toujours un livre à la main, dévoile sa mère, Karen Rodrigue, enseignante à l’école St-Luc de Forestville. Quand nous avons reçu des auteurs en classe l’an dernier, Marika m’a mentionné son désir d’écrire un livre. »

C’est grâce à Dominique de Loppinot, auteure des populaires Mini Toon, que Marika a pu vivre une telle expérience. « Elle nous a parlé de son amie Ginette Lareault qui coécrivait des livres avec des enfants et c’est ainsi que ma mère a fait une approche avec les Éditions Caramello », explique-t-elle.

Le tout s’est réglé en peu de temps et la Portneuvoise s’est rendue à Repentigny avec ses parents pour passer une journée avec Mme Lareault. « Nous avons écrit le premier jet en quatre heures. C’était vraiment le fun de pouvoir exprimer mes idées et d’apprendre le processus de création d’un livre », assure Marika.

Ginette Lareault, auteure de 18 livres jeunesse, adore travailler avec les jeunes. « Ils sont tellement créatifs que c’est facile de faire ressortir leurs idées. J’aime voir leur réaction quand ils voient le résultat de notre travail », exprime-t-elle. Elle a d’ailleurs apprécié la collaboration de Marika Jean puisqu’ « elle est très dynamique et ouverte d’esprit et elle avait déjà un bon vocabulaire ».

 

 

 

 

 

 

 

L’auteure professionnelle a commencé par faire choisir un animal et un thème à Marika. Par la suite, elles ont travaillé ensemble sur la base de l’histoire « comme on le montre à l’école ». « J’ai précisé à Marika le nombre de mots que doit contenir le texte ainsi que les normes de l’éditeur afin qu’il entre dans les critères de la collection Manège », ajoute Ginette Lareault.

L’histoire raconte l’égoïsme du singe Glouton qui s’approprie tous les melons d’eau. Il en plante même dans son jardin pour les garder juste pour lui. Son ami le perroquet voudrait bien en manger, mais il n’en trouve jamais. « Glouton apprendra donc la notion du partage », déclare Marika Jean.

Processus
Après le premier jet, des modifications ont été effectuées par téléphone selon les notes du réviseur. « Ensuite, j’ai participé à l’élaboration des dessins avec l’illustratrice professionnelle. Je pouvais donner mes commentaires et je devais approuver chaque illustration », affirme la jeune auteure.

Toutes ces étapes mènent à l’impression du livre, qui est présentement en cours au moment d’écrire ces lignes. « J’ai hâte de le tenir dans mes mains », avoue Marika. « Je suis fière de ma fille d’avoir réussi cette expérience unique pour son âge. Je savais qu’elle avait le potentiel de le faire », atteste Karen Rodrigue avec fierté.

C’est donc le 5 avril que Marika lancera son livre à la bibliothèque municipale de Forestville, en collaboration avec la bibliothèque de Portneuf-sur-Mer. Des exemplaires seront en vente sur place ainsi que des peluches du personnage principal.

 

Voici ce que pense une jeune lectrice, du livre Célia de Monoceros, Tome 1

Bonjour,

J'ai beaucoup aimé ce livre, je l'ai trouvé très intéressant. Je ne pouvais pas m'arrêter de le lire car j'avais toujours envie de savoir ce qui allait arriver !

J'ai aimé Célia qui est très courageuse mais mon personnage préféré était sa grand-mère. Je la trouvais mystérieuse mais très gentille.

J'ai donc adoré ce livre et j'espère qu'il y aura un deuxième tome car j'ai vraiment hâte de connaître la suite.

Je recommanderais davantage ce livre à des filles qu'à des garçons car il raconte l'histoire d'une princesse.

Au niveau du vocabulaire, il y a certains mots plus difficiles que d'autres mais le livre n'est pas très long et l'écriture est de taille moyenne, donc je crois qu'il est parfait pour les enfants de 8 ou 9 ans qui ont déjà lu un premier roman.

Merci 

Emilia Wisniewski, 5e année

Quand la rentrée scolaire est synonyme d’anxiété pour les enfants

Un texte de Ève Christian sur son blog Zone Parents de Radio-Canada

 

https://ici.radio-canada.ca/jeunesse/parents/activite/document/nouvelles/article/1286119/livre-enfant-anxiete-rentree-peur-sante-maternelle-ecole?fbclid=IwAR0kMyWE84Oxvvq3exKVmQeCvcW2xoaCytFTzWSa3aBuNcay44mMWR0tp5A

 

 

 

 

 

17:06 28 mars 2019By:  Amélie Gamache

Un premier livre pour un jeune Pointelier de 11 ans

 1Commentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo: Amélie Gamache / Métro MédiaFrédéric Boulianne en compagnie de l’auteure Ginette Lareault et de l’illustratrice Laurence Dechassey. Ses illustrations ont ému le jeune auteur, au grand plaisir de l’artiste.

Il n’a que 11 ans, mais le Pointelier Frédéric Boulianne a déjà signé son premier livre. Son récit met en scène le lynx Frélo, né avec une tache orange sur le dos, qui doit faire face aux railleries de ses compagnons de classe.

La tache de Frélo est la quatrième publication de la Collection Manège des Éditions Caramello, une série qui permet à des enfants de collaborer avec un auteur professionnel à la création d’un livre jeunesse.

« J’ai choisi le thème de l’acceptation de sa différence parce que dans mon entourage, j’ai beaucoup de personnes avec une différence, explique le jeune auteur. Je me suis dit il faut accepter notre différence, ça fait partie de nous et on ne peut pas la changer. ».

 

C’est en remportant un concours à l’École de la Belle-Rive que Frédéric Boulianne a été sélectionné parmi environ 80 candidats.

S’il a été encadré dans la démarche par l’auteure Ginette Lareault, l’histoire et les personnages sont issus de sa propre imagination.

« J’ai sélectionné Frédéric, car son histoire et son thème m’ont beaucoup touchée, et je sentais qu’il avait la capacité de le faire, témoigne Mme Lareault. Il a été extraordinaire. Structuré, expressif, positif, il réussit à émouvoir; ça a vraiment été un plaisir de travailler avec lui. »

Une fierté partagée
Le livre est sorti en librairies le 13 mars, et le lancement officiel a eu lieu la semaine suivante à l’école de la Belle-Rive. Le nouvel auteur a avoué avoir été surpris du temps et des efforts nécessaires à la parution d’un tel ouvrage.

Rédaction, correction, révision, illustration, impression, lancement; Frédéric Boulianne a participé à chaque étape, avec beaucoup de plaisir et de fierté.

«Quand tu commences à réaliser que tu vas être publié dans une semaine, le stress monte. Mais quand tu vois La tache de Frélo avec ton nom dessus à la libraire, c’est vraiment une grosse fierté.» – Frédéric Boulianne

Un sentiment visiblement partagé par ses parents, Isabelle Lemieux et Mathieu Boulianne, souriants à la vue de leur fils signant des copies de son œuvre pour ses nouveaux lecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédéric Bouliane en plein séance de dédicace lors du lancement. Son livre se vend déjà « comme des petits pains chauds », selon l’éditeur Jacques Cyr.

« Mme Lareau lui a entre autres montré comment faire des dédicaces, voyez comme il est bon!, lance le père. J’ai été surpris à quel point elle a laissé de la place à l’imagination et aux avis de Frédéric, ils se parlaient tout le temps, et longtemps. Ils ont été, comme disait mon fils, fusionnels. »

L’expérience n’est pas terminée pour Frédéric, puisqu’il sera aux salons du livre de Trois-Rivières et de Saguenay.

Le projet, réalisé pour la première fois en milieu scolaire, a été rendu possible grâce à un financement de 2000$ de la Fondation de la Pointe-de-l’île pour la persévérance scolaire.

La tache de Frélo, par Frédéric Boulianne et Ginette Lareault
Illustrations par Laurence Dechassey
Collection Manège des Éditions Caramello
Disponible en librairie et en ligne à l’adresse www.editionscaramello.com/boutique/

17:06 28 mars 2019By:  Amélie Gamache

Un premier livre pour une jeune Pointelier de 11 ans

 Commentaires

Photo: Amélie Gamache / Métro MédiaFrédéric Boulianne en compagnie de l’auteure Ginette Lareault et de l’illustratrice Laurence Dechassey. Ses illustrations ont ému le jeune auteur, au grand plaisir de l’artiste.

Il n’a que 11 ans, mais le Pointelier Frédéric Boulianne a déjà signé son premier livre. Son récit met en scène le lynx Frélo, né avec une tache orange sur le dos, qui doit faire face aux railleries de ses compagnons de classe.

La tache de Frélo est la quatrième publication de la Collection Manège des Éditions Caramello, une série qui permet à des enfants de collaborer avec un auteur professionnel à la création d’un livre jeunesse.

« J’ai choisi le thème de l’acceptation de sa différence parce que dans mon entourage, j’ai beaucoup de personnes avec une différence, explique le jeune auteur. Je me suis dit il faut accepter notre différence, ça fait partie de nous et on ne peut pas la changer. ».

 

C’est en remportant un concours à l’École de la Belle-Rive que Frédéric Boulianne a été sélectionné parmi environ 80 candidats.

S’il a été encadré dans la démarche par l’auteure Ginette Lareault, l’histoire et les personnages sont issus de sa propre imagination.

« J’ai sélectionné Frédéric, car son histoire et son thème m’ont beaucoup touchée, et je sentais qu’il avait la capacité de le faire, témoigne Mme Lareault. Il a été extraordinaire. Structuré, expressif, positif, il réussit à émouvoir; ça a vraiment été un plaisir de travailler avec lui. »

Une fierté partagée
Le livre est sorti en librairies le 13 mars, et le lancement officiel a eu lieu la semaine suivante à l’école de la Belle-Rive. Le nouvel auteur a avoué avoir été surpris du temps et des efforts nécessaires à la parution d’un tel ouvrage.

Rédaction, correction, révision, illustration, impression, lancement; Frédéric Boulianne a participé à chaque étape, avec beaucoup de plaisir et de fierté.

«Quand tu commences à réaliser que tu vas être publié dans une semaine, le stress monte. Mais quand tu vois La tache de Frélo avec ton nom dessus à la libraire, c’est vraiment une grosse fierté.» – Frédéric Boulianne

Un sentiment visiblement partagé par ses parents, Isabelle Lemieux et Mathieu Boulianne, souriants à la vue de leur fils signant des copies de son œuvre pour ses nouveaux lecteurs.

Frédéric Bouliane en plein séance de dédicace lors du lancement. Son livre se vend déjà « comme des petits pains chauds », selon l’éditeur Jacques Cyr.

« Mme Lareau lui a entre autres montré comment faire des dédicaces, voyez comme il est bon!, lance le père. J’ai été surpris à quel point elle a laissé de la place à l’imagination et aux avis de Frédéric, ils se parlaient tout le temps, et longtemps. Ils ont été, comme disait mon fils, fusionnels. »

L’expérience n’est pas terminée pour Frédéric, puisqu’il sera aux salons du livre de Trois-Rivières et de Saguenay.

Le projet, réalisé pour la première fois en milieu scolaire, a été rendu possible grâce à un financement de 2000$ de la Fondation de la Pointe-de-l’île pour la persévérance scolaire.

La tache de Frélo, par Frédéric Boulianne et Ginette Lareault
Illustrations par Laurence Dechassey
Collection Manège des Éditions Caramello
Disponible en librairie et en ligne à l’adresse   www.editionscaramello.com/boutique/